Le Pourim de Narbonne

Date Hébraïque: 21 Adar

Localisation: Narbonne, France

 

Voici l'histoire

La scène se passe à Narbonne, dans le sud de la France le 29 février de l'an 1236.

Il survint une querelle, pour une question de prix, entre deux hommes : un juif et un chrétien qui exerçait le métier de pêcheur.

Or, lors de la dispute, le juif asséna à son opposant un coup très violent.

Le choc fut si violent qu'on fit rapidement appel à un médecin, mais malheureusement le chrétien succomba à ses blessures.

C'était là un motif suffisant pour s'en prendre à tous les juifs et venger ainsi le sang chrétien qui avait coulé.

Une foule, réclamant vengeance, se constitua et attaqua le quartier juif de Narbonne.

La première maison attaquée et pillée de fond en comble fut celle de Rabbi Méir ben Isaac de Narbonne. Ce rabbin possédait une très grande bibliothèque d'ouvrages juifs qui fut la cible de cette foule vengeresse.

Il était inévitable que le pillage et la mort s'abattent sur les autres maisons juives.

Or, au moment où le reste du quartier juif était attaqué, apparut tel un sauveur des juifs, le gouverneur de la cité dont l'histoire a retenu le nom : Don Aymeric. Celui-ci parut accompagné des autorités municipales et d'une troupe de soldats. Il fit face à la foule dans le but de protéger les juifs de Narbonne.

La foule se soumit devant l'autorité municipale et la menace. Elle se dispersa rapidement renonçant ainsi à sa funeste entreprise. Elle fut même contrainte de restituer au préalable le butin dont les assaillants s'étaient emparés.

Les livres dérobés dans la maison de Rabbi Méir ben Isaac de Narbonne retrouvèrent leur propriétaire.

La communauté juive de Narbonne était persuadée d'avoir échappé à une catastrophe grâce à la protection de Don Aymeric*.

Et c'est grâce Rabbi Méir ben Isaac de Narbonne que cette histoire est parvenue jusqu'à nous. En effet, celui-ci témoin privilégié de l'assaut contre sa maison et de l'intervention providentielle de Don Aymeric*, consigna le récit de ces événement à la fin d'un manuscrit d'Alfassi sur le traité Méguila, et indiqua qu'à la suite de cette événement la communauté juive de Narbonne institua un Pourim célébré le 21 adar, en souvenir de ce cette année 4996 du calendrier hébraïque (1296 de l'ère chrétienne).

Ce pourim était donc célébré moins d'une semaine après la commémoration du Pourim d'Esther.

 

-Adapté de: Le Pourim de Narbonne, David Kaufmann, Revue des Etudes juives, Tome 32 page 129

-The jewish book of days, Cecil Roth, P 50-1, NY, 1966

*Aymeric III de Narbonne né vers 1170,mort le 1er fevrier 1239 à Narbonne

NewsLetter

Soyez informés dès qu'un nouveau Pourim est publié en vous inscrivant gratuitement à la NewsLetter !

QR-Codes de cette page

Afficher directement cette page sur votre téléphone ou sur votre tablette, en scannant le code suivant :

Pourim : Decouvrez les Histoires de tous les Pourim du monde - pourim.com - Le Pourim de Narbonne - QR Code Friendly

Vous aimez cette page?